Retour

Coriandre

À l’année

Connaissez-vous l’origine du mot coriandre? Le terme est apparu au XIIe siècle et vient du latin coriandrum, qui l’a pris du grec koriandron. Ce mot veut dire « punaise (kori) mâle (andros) » par allusion à l’odeur désagréable des graines fraîches qui rappelle celle que la punaise mâle émet.

Savez-vous quelle a été la première utilisation de la coriandre? 6000 ans avant notre ère, les peuples sémitiques aromatisaient leur pain avec les graines de coriandre. La plante est également mentionnée dans la Bible, où elle est comparée à la manne. Au Moyen Âge, elle était répandue dans toute l’Europe puis elle est introduite en Amérique par les Espagnols. Les feuilles de coriandre sont un classique des cuisines du Moyen-Orient, de certaines parties de l’Inde, du Sud-est asiatique ainsi que de l’Amérique latine

Achetez

Les feuilles devraient être bien vertes, fraîches, sans jaunissement ni flétrissement.

Conservez

Placez les feuilles de coriandre dans un sac de plastique au réfrigérateur ou pour une meilleure conservation, mettez-les dans un verre d’eau recouvert de plastique et changez l’eau à tous les jours. En ce qui concerne les graines, mettez-les au frais et au sec, à l’abri de la lumière, dans un contenant hermétique.

Prépararez

Vous pouvez utiliser votre coriandre fraîche, moulue ou encore en graines. Pour les cuisiniers les plus audacieux, elle permet même de réaliser des desserts inoubliables.

Restez en santé

Les principales actions de la coriandre sont digestives, apéritives (elle stimule l’appétit), tonifiantes, anti-infectieuses, antibactériennes. Les feuilles de coriandre, crues ou déshydratées, sont une excellente source de vitamine K, nécessaire chez l’homme et la femme pour la synthèse (fabrication) de protéines qui collaborent à la coagulation du sang (autant à la stimulation qu’à l’inhibition de la coagulation sanguine). Elle a aussi un grand pouvoir antioxydant.