Retour

Bleuet

À l’année

Saviez-vous que les bleuets figurent parmi les petits fruits les plus riches en antioxydants ? Les différents flavonoïdes qu’ils contiennent peuvent aider à prévenir certaines maladies reliées au vieillissement, dont les maladies du cœur et les cancers.

Saviez-vous que le Québec cultive deux espèces différentes de bleuets? Il y a les bleuets en corymbe (cultivés en bleuetières aménagées) et les bleuets sauvages ou nains (cultivés en bleuetières sauvages, en champ ou en forêt). La production de bleuets sauvages a un impact écologique moins important que la culture de bleuets en corymbe. De plus, les bleuets sauvages sont typiquement plus petits et plus concentrés en saveurs et peuvent profiter de deux certifications : Bleuets sauvages boréals et Certifié biologique.

Achetez

Choisissez des bleuets propres, bien fermes, avec un beau coloris bleu à bleu-noir, et sans signes d’altération (moisissures et brûlures causées par le soleil).

Conservez

Placez vos bleuets au réfrigérateur dans un contenant hermétique, sans les laver, mais retirant tout bleuet abîmé, Consommez-les dans la semaine suivant l’achat. Pour les conserver jusqu’à 12 mois, mettez-les au congélateur.

Préparez

Pour maximiser la saveur des bleuets natures, lavez-les, puis laissez-les tempérer 15 minutes avant de les consommer.

Restez en santé

Le bleuet est associé à une réduction de risque de cancer et de maladies cardiovasculaires, ainsi qu’à la prévention du vieillissement des cellules. Ses composés antioxydants, les polyphénols et les flavonoïdes, ont des effets sur la prévention potentielle de l’obésité, le diabète et les maladies dégénératives comme l’Alzheimer. Le bleuet est aussi une bonne source de manganèse et de vitamine C, qui sont notamment impliqués dans le fonctionnement du système immunitaire.